GWADA KALBAS

LA LUMIERE DEVIENT MAGIQUE

GWADA KALBAS c’est Murielle, une femme qui a décidé de créer de véritables œuvres d’art en utilisant les matériaux fournis par la nature. Elle fabrique des lampes aux effets magnifiques à partir de calebasses et de bois traités.

A l’origine la calebasse est un fruit, celui du calebassier. Ce fruit non comestible a une écorce très dure, assimilable à du bois après séchage. Elle fait partie de la tradition guadeloupéenne car très utilisée de façon utilitaire par les populations indigènes puis par les anciens esclaves pour faire des assiettes, plats, coupes… Elle figure aussi comme caisse de résonnance dans les instruments de musique rythmique.

Mais, grâce à des artistes comme Muriel, la Calebasse est un merveilleux objet décoratif. Le procédé est en fait très simple, du moins à décrire !

La calebasse est séchée puis entièrement vidée. Des dessins sont reproduits sur cette enveloppe, puis, par représentés par une multitude de trous de taille variable délicatement percés. Le travail terminé fournit un superbe abat-jour pour des lampes d’ambiance uniques!  Mais Murielle complète ce travail en utilisant un socle fait à partir de « bois flotté » d’essences diverses récupéré sur les rivages, traité et vernis.

Le résultat est superbe et, évidemment, chaque objet est unique!

Laissons parler les images…

calebasse, guadeloupe, artisan, lampe Avec sa pièce de bois la lampe, pièce unique, est superbe!
calebasse, guadeloupe, artisan, lampe Suspendue sous le porche
calebasse, guadeloupe, artisan, lampe Spécialement réalisée pour un joueur de gwoka la calebasse montre l'artiste ainsi qu'une partition et les instruments

CLIQUER SUR LES IMAGES POUR LES APPRECIER EN GRAND FORMAT ET PARCOURIR LES GALERIES

NOUVEAUTES 2015

Des créations récentes, magie de la lumière!

Pour voir et choisir...

 

Cet artisan se trouve sur la Côte sous le Vent, à Vieux Habitants, plus précisément au Morne Marigot. En venant du Sud, de Basse Terre, il faut dépasser le bourg de Vieux Habitants et traverser le lieu dit Marigot. Après le pont au dessus de la rivière Beaugendre, une route sur la droite conduit au Morne Marigot (direction indiquée). A partir de là Murielle peut guider et accueillir le visiteur! Il faut de toute manière appeler au préalable pour s’assurer de sa présence, ce n’est pas une boutique!

 

Encore une précision : une calebasse seule c’est très léger, et cela peut donc voyager par la Poste…

 

Pour le contact : muriellecalebasses@hotmail.fr, téléphone 06.90.91.75.48.

 

Il y a une page Facebook "murielle calebasses".


calebasse, guadeloupe, artisan, lampe